Un immense projet immobilier de luxe en plein coeur de Montréal

Les Affaires, par MATTHIEU CHAREST, 05 oct. 2017 , Voir la nouvelle

Un immense projet immobilier de luxe en plein coeur de Montréal

En plein cœur du Square Victoria, en face de la Tour de la Bourse, Broccolini s'apprête à lancer un immense projet de luxe baptisé le 628 Saint-Jacques.

Au coût de 150 millions de dollars, la construction de l'édifice aux airs new-yorkais sera entamée au printemps 2018 et devrait s'achever à l'été 2021.

Le projet comptera 35 étages et plus de 120 mètres de hauteur, dans lesquels seront réparties 251 unités haut de gamme. Une partie du rez-de-chaussée sera réservée pour des espaces commerciaux.

La dimension des unités débutera à 451 pieds carrés pour aller jusqu'à 4000 pieds carrés, dans le cas des penthouses. Les prix vont débuter à 325000$ plus taxes.

«C'est peut-être cliché de le dire, mais le bon vieux dicton anglophone du "location, location, location" s'applique définitivement ici», a lancé Jean Langlois, directeur communications et marketing chez Broccolini, en primeur à Les Affaires. Il sera à 5 minutes à pieds du centre-ville, à 5 minutes à pieds du Vieux-Port et en face de la station de métro Square-Victoria-OACI. C'est difficile de battre un emplacement comme celui-là.»

Bien sûr, tous les éléments d'un édifice haut de gamme se retrouveront dans le 628 Saint-Jacques.

Piscine sur le toit, foyer dans l'entrée, marbre, quartz, granit, gymnase, salon des propriétaires, plafonds d'au moins 9 pieds de hauteur, sauna, bain vapeur, concierge, sécurité, terrasse panoramique, stationnement souterrain, etc.

Il sera également impossible pour les propriétaires de louer leurs unités pour moins de six mois, afin d'éviter les problèmes que peut causer l'accumulation de «Airbnb», comme dans la Tour des Canadiens.

«[Le projet] s'intègre bien dans le quartier, affirme M. Langlois. C'était important pour nous de respecter l'environnement dans lequel nous allons le bâtir. Tu ne peux pas débarquer et faire n'importe quoi. Nous avons travaillé fort pour l'architecture. C'est un mélange entre l'historique et le moderne. D'ailleurs, nous allons préserver la façade historique.»

La tour, bâtie sur ce qui devait être Le Victoire, un projet annulé en 2014, a nécessité au moins un an de travail et de réflexion, a soutenu M. Langlois. Il a notamment fallu que Broccolini achète des droits aériens et un édifice de la Banque TD, afin de le démolir.

Retour aux nouvelles
Back To Top